Honorable Pépé Toupou: « Le Pr Alpha Condé est la solution de l’émergence de la Guinée ».

Honorable Pépé Toupou, ce député guinéen de la majorité présidentielle qui a lancé le débat du 3ème mandat du président Alpha Condé semble plus que jamais engagé. Dans cette interview qu’il vient de nous accorder, nous abordons non seulement ce sujet mais aussi d’autres liés à l’actualité en Guinée et en Afrique. Lisez !

www.reporterguinee.com : Depuis deux semaines la Guinée connait une crise dans ses écoles. Comment réagissez-vous à cette actualité ?

Honorable Pépé Toupou : C’est vraiment une désolation. Quand nous avons des cadres du genre de Aboubacar Soumah qui pour des raisons inavouées viennent perturber le système éducatif et la quiétude sociale en Guinée. On ne peut pas imaginer que des gens appartenant à une structure, un syndicat de surcroit peuvent se détacher en foulant aux pieds tout ce qu’il y a comme arsenal démocratique pour venir créer des idées qui infectent l’atmosphère socio-politique. Je les appels des perturbateurs. Des apatrides qui sont venus à l’éducation par hasard. On ne peut pas sacrifier la vie des enfants pour des raisons qui ne tiennent pas le chemin. Sachant que l’enseignement obéit à un programme. Il y a un certain nombre de mois pour purger un programme. Engager les enfants à ne pas aller à l’école, engager les enseignants à ne pas aller dans les salles de classe, c’est sacrifier la vie des enfants. C’est vraiment des personnes d’une conscience indescriptible. L’aggravation de la situation des enseignants est due à la prestation des mauvaises radios. Des radios comme espace fm quand elles voient les mauvais types du pays, elles s’en approprient et elles cherchent à infecter l’atmosphère. C’est très grave !

Le 5ème forum UA-UE vient de s’achever à Abidjan, en côte d’Ivoire. Quelle leçon avez-vous tirée ?

L’Afrique est entrain de se prendre en charge. Savoir que l’UA est une structure qui peut se comparer à l’UE, c’est à l’occasion du mandat du président Alpha Condé. Il a donné du nouveau sang à l’UA. Il a sorti l’union Africaine de l’ornière. Aujourd’hui, l’organisation continentale peut prétendre traiter d’égal à égal avec l’UE et les autres structures internationales. Le président français qui n’a pas de langue de bois a dit à Abidjan qu’il ne peut pas accepter qu’à partir de l’Elysée qu’on puisse dicter un mode d’élection en Afrique. Parce que toutes les fois que cela a été fait, ça échoué. Auparavant, Alpha Condé avait dit que l’Afrique doit avoir son mode d’élection. C’est-à-dire que les principes fondamentaux de la démocratie doivent être respectés mais les modes d’exécution de ces principes de base, chaque pays doit se la tailler. L’alternance  en Afrique doit être différente de celle que connait les Etats-unis, la France, la grande Bretagne etc. nous sommes un pays en voie de développement, nous ne pouvons pas nous offrir le luxe du mode d’alternance dans ces pays. Nous devons pouvoir changer. Je crois que ce qui convient  le mieux à l’Afrique, c’est l’alternance dans la continuité. Macron a dit : une continuité du pouvoir sans élections, c’est condamnable. Moi, je déduis : une alternance dans la continuité avec des élections est très bonne.

Vous êtes toujours actif pour un 3ème mandat pour le Président Condé ?

Je suis presque aliéné dans cette affaire. Aujourd’hui, il y a des citoyens plus déterminés que moi pour offrir un 3ème mandant au président. Le peuple s’en est approprié. Je rentre de la Guinée profonde, j’ai rencontré des gens convaincus que le Pr Alpha Condé doit en avoir. J’ai semé quelque chose qui portera fruit. A longueur de journée, les adversaires disent qu’ils sortiront dans la rue si le Pr Alpha tentait d’avoir un 3ème mandat. C’est de bonne guerre. Ceux-ci croient que le président va quitter pour qu’ils aient la voie libre pour s’approprier de la Guinée. Eux, ils cherchent à avoir le pouvoir, ce n’est pas pour construire le pays. Pour avoir une Guinée émergente, le peuple doit concéder un 3ème mandat au Pr Alpha Condé. Parce qu’il a la capacité, il a des relations. En plus d’être un scandale géologique, nous sommes un scandale agricole. Aujourd’hui, personne ne peut mal parler du président devant les paysans. Ils les donnent des intrants agricoles presque gratuitement. C’est les plus nombreux, c’est eux qui constituent la majorité électorale.

Le Pr Alpha Condé était récemment à Paris où il décroché un financement de 21 milliards d’Euros pour le compte du projet ‘’PNDES’’ aux bailleurs de fond. Comment avez-vous accueilli cette nouvelle ?

Le Pr Alpha Condé est la solution de l’émergence de la Guinée. Il est allé plaidoyer pour obtenir 14 milliards qui correspond au besoin d’exécution du PNDES. Vu la qualité des projets, la bonne façon de les présenter, il a séduit le monde au point qu’il a pu récolter  prêt du double (21 milliards).  Ça, Ce n’est pas donné à tout le monde. Je pleure souvent quand il y a des manifestations en Guinée, parce que l’investisseur n’aime pas le bruit. Quand le président transpire pour nous, certains veulent qu’il échoue. Mais je sais une chose, les détracteurs du Pr Alpha Condé vont échouer. Parce que, c’est à la fois un homme de terrain et un homme d’expérience, il sait comment les contourner pour que la Guinée gagne.

Quelle est votre réaction à l’actualité africaine notamment au Togo, en RDC et au Zimbabwe ?

Il y a des politiciens mal avertis qui pensent que ce qui se passe dans ces pays à trait à la réalité guinéenne. C’est tout à fait différent. Chacune de ses crises à une raison. Il faut dire que le peuple à toujours raison. Au Zimbabwe par exemple, vous ne pouvez pas imaginer qu’après plus de 30 ans de règnes de Mugabe que sa femme puisse prétendre le remplacer. Ce n’est pas normal.  Chaque peuple à ses réalités différentes des autres. Aujourd’hui, le président ivoirien Alassane Ouattara qui avait dit qu’il ne se présenterait pas pour un 3ème mandat a la prétention. Son peuple l’en oblige à cause de ses réalisations et du progrès qu’il a effectué. Le peuple n’est pas dupe. Quand il sait que tu carbure bien pour lui, il te réclame. Plus de la majorité des guinéens veut que le Pr Alpha Condé se présente pour un 3ème mandat. Autant il a de l’énergie physique et intellectuelle, il y a lieu de l’encourager.

Interview réalisée

 par Moussa Diawara

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport