Dans une interview qu’il vient d’accorder à notre rédaction, Lansana Diawara, le coordinateur de la maison des associations et ONG de Guinée estime que le décret présidentiel appelant aux urnes le 16 février prochain est normal. « Il appartient aux partis politiques et à l’ensemble des différents acteurs du processus électoral d’exiger plus de transparence et plus d’intégrité lors du processus ...