Alerte: Attaque terroriste à Labé ou simple crime de bandits ?

Quatre (4) femmes ont été agressées au couteau dans la matinée du jeudi 13 octobre 2022 à Tounni, localité située dans la sous préfecture de Tountouroun. Cette information largement diffusée sur les réseaux sociaux créée l’émoi et la consternation au sein de la population. Selon la même source, l’une femme des victimes de cette attaque a reçu des multiples blessures sur son corps. Elle a été admise d’urgence au bloc opératoire de la structure sanitaire de la localité. Il faut dire que cette attaque inédite en terre guinéenne doit être prise très au sérieux par les autorités du pays. A écouter le Film de ce malheureux événement raconté par les victimes et leurs proches, le scénario est plutôt semblable à la description des attaques terroristes qu’on a l’habitude de voir sur les grandes chaînes de télévisions internationales en Europe à l’image de celle qui avait été rondement menée au Bataclan en France. Si ce n’est pas déjà le cas, c’est sans doute prémonitoire de la première attaque terroriste dans la préfecture de Labé. Une préfecture où l’islamisme radicale à pignon sur rue. Comme la partie pourrie d’un fruit par la quelle le ver entre, l’islamisme radicale dans une localité est le terreau fertile du terrorisme. Or, c’est un secret de ponichinelle, à Labé la présence des différents sectes de l’islam saut à l’oeil.

Par Moussa Diawara

A lire aussi :   Génocide des Tutsis au Rwanda: un rapport de Survie révèle le rôle de mercenaires français