L’émission Mirador Suspendue ce Lundi: Non au recul de la liberté d’expression en Guinée !(Par Souleymane Doumbouya)

Je viens d’apprendre dans un communiqué de la Radio FIM FM que suite à des pressions politiques, le Président de l’UFDG n’a pas pû passer dans l’émission Mirador.

Il est impérieux que très vite un démenti soit apporté car si cela s’avère, tout ce que El Hadj CDD avance comme acharnement contre sa personne se vérifie.

Je ne peux pas comprendre que des garçons qui n’ont que leur tête et leurs oreilles et d’une organisation dissoute deversent régulièrement leur bile sur les autorités et empêcher le leader d’un parti légalement constitué de prendre la parole sur un média agréé ?

C’est un vrai recule vis-à-vis des énormes acquis en l’expression plurielle dans notre espace public.

Pendant que la CEDEAO a ajourné sine die sa conférence des chefs d’Etats, ce, sur la situation politique dans certains pays de l’organisation dont le nôtre, le PM en offensive diplomatique et tout le travail de fourmi fait par le Prix Nelson Mandela 2020 – 2025 Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères Docteur Morissanda Kouyaté et que dire de cette belle tournée de nos mamans facilitatrices désignées ?

Encore une fois, ma Guinée renoue avec son tristement sort du perpétuel recommencement.

Ce n’est pas l’image que nous souhaitons voir dans ce pan de l’histoire de notre pays du Président Colonel Mamadi DOUMBOUYA sur lequel d’énormes espoirs reposent pour les futures générations.

Je marque ma désapprobation et mon indignation à cet acte qui n’honore personne et qui n’entre ni dans le cadre d’une quelconque Refondation encore moins pouvant servir d’élément de langage d’une Rectification Institutionnelle. C’est juste un raté.

A lire aussi :   Scandale ! Le personnel administratif de la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Artisanat de Guinée (CCIAG), piétiné dans ses droits !

Par Souleymane Doumbouya