Revue de presse du mardi 05 Avril 2022 avec Mamadou Saliou Bah

Ce mardi les quotidiens reviennent sur l’audition de l’ancien premier Dr Ibrahima Kassory Fofana et certains de ses anciens ministres comme Zakaria Koulibaly et Dr Mohamed Diané, ancien ministre de la défense nationale sous le régime Alpha Condé.

À la fin d’une longue journée d’audition hier, l’ex Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et ses anciens ministres comme Diakaria Koulibaly et Dr Mohamed Diané sont sortis libres de la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale, rapporte nos confrères du site guineenews. org. L’audition des anciens commis de l’Etat doit se poursuivre ce mardi dans les locaux de la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale. L’ancien premier ministre Dr Kassory Fofana, Dr Mohamed Diané et Cie sont donc de nouveau attendus ce mardi à la direction des investigations judicaire de la gendarmerie nationale renseigne l’autre quotidien en ligne mosaiqueguinee.com. D’autres quotidiens s’intéressent à la flambée des prix des denrées de premières nécessités en cette période de ramadan. Contrairement aux promesses du Gouvernement et de la chambre du Commerce, les prix des denrées de première nécessité sont constamment revus à la hausse dans les différents marchés du pays annonce Africaguinee.com. Pourtant rappelle le quotidien, le 25 mars dernier, après des tractations avec la chambre de commerce et de l’industrie, le Gouvernement de transition avait fixé les prix des produits de grandes consommations, pour soulager le panier de la ménagère. Selon le journal en ligne, le ministre du commerce Bernard Gomou, a déployé des équipes de sensibilisation dans les différents marchés de la capitale d’abord pour s’enquérir des réalités en vue d’appliquer la décision du gouvernement relative à la baisse des prix des produits de grandes consommation. La flambée des prix des denrées de grandes consommation est observée également dans d’autres pays du continent comme au Burkina Faso. De Bamako à Ouagadougou en passant par Niamey les prix flambent sur tous les marchés rapporte le journal Burkinabé  Le Pays. La hausse des prix concerne surtout les prix des denrées de première nécessité. La flambée, a atteint des sommets vertigineux au point que le ministère Burkinabé en charge du Commerce est monté au créneau pour remonter les bretelles des commerçants qui ne respectent pas les prix affichés. Mais la sortie du ministre n’a pas produit l’effet escompté déplore le journal Burkinabé le pays Toujours au Burkina, certains quotidiens reviennent la feuille de route de la transition annoncée hier par le premier ministre. Aucun domaine de la vie de la nation n’a échappé à l’homme qui doit conduire à bon port, le programme de gouvernement du nouveau locataire du palais présidentiel de Kosyam estime le journal wakatséra. La priorité des priorités, étant, le combat pour le retour de la sécurité au Burkina. Le Premier ministre n’a pas manqué de mettre l’accent sur la diversification des partenariats en matière de coopération militaire. Si l’examen de passage a été concluant à l’oral, le plus dur reste à faire pour le Premier ministre et son gouvernement. Il urge de transformer les paroles en actes, pour desserrer l’étau autour des Burkinabè pris entre le marteau du terrorisme et l’enclume de la difficile conjoncture économique découlant de la pandémie du Covid-19 écrit le quotidien Burkinabé wakatséra.

A lire aussi :   Revue de presse du 07 juin 2002 avec Mamadou Saliou Bah

Par Mamadou Saliou Bah