Mali : Plus de 50 civils tués par de présumés djihadistes

Des attaques survenues dimanche dans les localités maliennes de Karou, Ouatagouna, Dirga et Déoutéguef ont entrainé la mort d’une cinquantaine de personnes, près de la frontière nigérienne. Les assaillants, à pied et à bord de motos ont sillonné les 4 villages et s’en sont pris aux populations civiles.

A en croire un élu local, dans l’un des villages attaqués, un enseignant et tous les membres de sa famille ont été tués par de présumés Djihadistes. Parmi les victimes, les femmes et les enfants sont les plus nombreux.

Une source sous le couvert de l’anonymat a déclaré que les populations locales sont accusées d’avoir fourni à l’armée malienne des informations précieuses. Ce, après que l’armée malienne a mené dans le secteur des opérations de sécurisation des biens et des personnes, informe RFI.

senenews