Dernière minute: Cellou Dalein Diallo réagit après la liberté conditionnelle des membres de son parti

Le leader du parti UFDG a réagi ce samedi sur sa page facebook sur la liberté conditionnelle des membres de son parti. Lisez plutôt ! 
« Je me réjouis pour mes collaborateurs qui vont retrouver la chaleur de la vie familiale et continuer à se soigner à domicile. Mais il ne faut jamais oublier qu’ils sont des innocents tout comme beaucoup de leurs camarades tels qu’Etienne Soropogui, Foniké Menguè et Ismael Condé qui croupissent en prison depuis plus de 8 mois ainsi que Keamou Bogola HABA, déféré hier à la maison centrale. Cette libération conditionnelle ne peut réparer et même atténuer cette injustice et les préjudices physiques et moraux qu’elle a causés à ces innocentes victimes, à leurs familles et à l’UFDG, leur Parti ».
La rédaction