Tchad : La position du conseil militaire face à la main tendue des combattants rebelles

Alors que les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT), ont annoncé un cessez-le-feu pour les funérailles du défunt président Idriss Déby, le Conseil militaire de transition, (CMT), a déclaré sa volonté de poursuivre les combats contre les rebelles en écartant toute possibilité de négocier avec ceux-ci.

« L’heure n’est ni à la médiation ni à la négociation avec des hors-la-loi. Le Tchad en appelle à la coopération et à la solidarité du Niger (…) en vue de faciliter la capture et la mise à disposition de la justice de ces criminels de guerre », a déclaré à la télévision d’Etat le porte-parole, du CMT, Azem Bermandoa Agouna.

Cette déclaration du conseil militaire intervient après que les rebelles ont annoncé etre disposé à un cessez-le-feu à la suite d’une médiation du Niger et de la Mauritanie.

« Nous avons répondu positivement à la médiation du Niger et de la Mauritanie (et) avons affirmé notre disponibilité à observer une trêve, un cessez-le feu », avait affirmé samedi soir le chef du FACT, rapporte africanews.com.