Terrorisme au Mali : Un homme exécuté pour avoir refusé de payer l’impôt

Des militants terroristes ayant pris le contrôle de plusieurs localités dans le secteur d’Ansongo ont exécuté un chef de famille qui refusait de leur verser l’impôt.

Selon des sources de la presse malienne, la famille de la victime a été prise en otage par les assaillants qui continuent d’exiger le versement de ce qu’ils ont osé appeler « impôt islamique », sur du bétail composé de moutons et appartenant au patrimoine de l’État malien.

Cette exécution sommaire n’est pas un fait isolé dans les zones tombées sous le contrôle des terroristes. Ces derniers imposent ce versement à des familles démunies, pour renforcer leur trésor de guerre. Souvent, les récalcitrants sont déportés et soumis à des corvée ou enrôlés de force dans les rangs des jihadistes, rapporte afriqueactuelle.net

in senews

 

A lire aussi :   Côte d’Ivoire : L’ancienne résidence privée de Houphouët-Boigny, bientôt mise en vente