Côte d’Ivoire : Amnesty International exige la libération de Pascal Affi N’guessan

Aprés la confirmation par la Cour constitutionnelle de la victoire du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle, la persécution a commencé contre les forces de l’opposition.

C’est ainsi que l’ONG Amnesty International a appelé à la libération des personnes arrêtées et du leader de l’opposition Pascal Affi N’guessan, accusé de terrorisme et de sédition.

D’ailleurs, Amnesty a aussi dénoncé plusieurs violations des droits humains commises avant et après l’élection présidentielle, notamment des attaques contre des manifestants par des personnes armées de machettes et de fusils, rapporte bbc.com.

A lire aussi :   Mali: la junte accuse l'armée française d'«espionnage» et de «subversion»