Le rappeur MHD, atteint du coronavirus, pourrait être libéré de prison

L’artiste MHD, mis en examen pour homicide volontaire et écroué à la prison de la Santé à Paris, pourrait prochainement bénéficier d’une remise en liberté.
 
Le jeune rappeur de 25 ans est atteint du nouveau coronavirus. Le parquet a fait appel de cette décision. Mohamed Sylla, dit MHD, est soupçonné d’être impliqué dans une rixe mortelle survenue en 2018 dans la capitale. Incarcéré à la prison de la Santé (Paris) depuis janvier 2019 suite à sa mise en examen pour homicide volontaire, l’artiste Mohamed Sylla, dit MHD, pourrait bientôt être libéré.
 
Selon les informations du Parisien, le jeune rappeur de 25 ans fait partie des 47 détenus testés positifs au nouveau coronavirus en France. Jusqu’ici, l’artiste avait vu toutes ses demandes de libération refusées. 
 
Ses avocats, Maître Élise Arfi et Éric Dupond-Moretti ont invoqué le risque sanitaire et l’état de santé de leur client, testé positif au Covid-19 la semaine dernière après avoir présenté des symptômes évocateurs. 
 
La décision sera rendue le 8 avril prochain Cette fois, les arguments de la défense ont convaincu la juge d’instruction, qui a ordonné mercredi 1er avril la remise en liberté du rappeur avec placement sous contrôle judiciaire. Le parquet de Paris a formulé un «?référé détention?» pour s’opposer à cette remise en liberté. 
 
 
La Cour d’appel rendra sa décision le 8 avril prochain. Incarcéré depuis quinze mois, MHD est soupçonné d’avoir participé à une rixe mortelle sur fond de règlement de comptes entre deux bandes rivales. En juillet 2018 à Paris, un jeune homme de 23 ans avait perdu la vie, percuté par une voiture, roué de coups puis massacré à coups de couteau. La scène avait été filmée par un témoin depuis une fenêtre. 
 
Sur cette vidéo, les enquêteurs de la police judiciaire ont identifié la voiture du rappeur, une Mercedes noire, comme celle qui a permis de renverser le jeune homme. De son côté, MHD a toujours clamé son innocence et conteste formellement sa présence sur les lieux du crime.
autre source
A lire aussi :   46ème assises de l'UPF à Conakry: Ibrahima Koné sur le dernier réglage des préparatifs
Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport