Le référendum constitutionnel couplé avec les législatives du 1er mars: Les raisons évoquées par le pouvoir

« Sur le plan économique, ça va coûter moins cher et ça va faciliter la mobilisation des militants. On n’a pas deux campagnes à faire. On mobilise les militants pour deux scrutins en même temps », a avancé Papa Koly Kourouma, le directeur de campagne de la mouvance présidentielle qui rassure que « ce n’est pas une manœuvre politicienne » avant de souligner que malgré leur couplage, il s’agit de deux scrutins indépendants l’un de l’autre.

autre source

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport