Chronique du Jour: Les « démarcheurs » des vrais rapaces dans la cité

Ils ne sont ni propriétaires de maison ni chefs d’entreprise immobilière. Ce sont des illégaux qui exercent dans la clandestinité et qui veulent se faire une fortune sur le dos des pauvres citoyens. Ces courtiers puisque c’est d’eux qu’il s’agit, appelés « démarcheurs » sous nos tropiques n’en ont cure de la situation financière des gens en enquête d’une location. Le mode opératoire de ces arrivistes est des plus intelligents. Tout passe désormais par eux. La négociation y compris. Pire, ils fixent eux même les prix des maisons. Ce qui n’est pas sans conséquences graves sur les clients car à cause du seul mois qu’ils bénéficient après le contrat de location, ils spéculent les prix à leurs volontés. Il faut dire que le secteur n’est pas organisé même si des voix continuent de se lever pour interpeller les autorités sur la question. La nature n’a t-elle pas horreur du vide? Néanmoins, il incombe à celles-ci de jeter un regard sur le secteur afin d’apaiser la peine des citoyens à ce niveau. En attendant, ces derniers sont les proies des démarcheurs rapaces ni foi ni loi. Moussa Diawara
Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport