Ministère de l’action sociale: 100 jeunes cadres handicapés menacés d’exclusion

A l’heure qu’il fait, les passations de services battent leurs pleins dans les départements ministériels. Les nouveaux ministres prennent le flambeau alors que la plupart des anciens soient changent de département ou signent leurs adieux au gouvernement. Au même moment, nous apprenons une affaire de malversation sur fond d’exclusion dans les couloirs du département des actions sociales et promotion féminine.

En effet, nous avons été mis au parfum d’une liste de 100 jeunes diplômés guinéens, tous des handicapés admis dans ce département grâce à l’appui d’une institution qui est entrain d’être substituée frauduleusement par une liste de personnes non handicapées. Incroyable mais vrai. Cette exclusion savamment planifiée serait l’œuvre de responsables corrompus et mal intentionnés de ce département.

Ce qui est sûr, le pot au rose a été découvert et ces malfaiteurs tapis dans l’ombre seront démasqués le moment venu. De leur côté, les victimes interpellent la Ministre Mariama Sylla à plus de vigilance notamment en ce qui concerne leur cas précis. Elles sollicitent d’ailleurs vivement leur prise en charge afin non seulement de taire les velléités d’exclusion mais aussi et surtout mettre un terme à une longue durée d’attente.

A noter que la corruption dans l’administration en générale et notamment dans les ministères est le cheval de bataille du nouveau chef du gouvernement Ibrahima Kassory Fofana. IL a martelé récemment dans son discours de prise de fonction et au cours de ses différentes prises de contact avec les institutions du pays sa volonté de la combattre jusqu’à son bannissement.

Nous y reviendrons !

Moussa Diawara

 

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport