Grève des enseignants guinéens: »Le syndicat doit mettre un peu d’eau dans son vin », dixit un acteur de la société civile

Le président de la coalition nationale des organisations de la société civile(Conasoc), Mamadi Keita est visiblement très inquiet de l’allure que prend la grève des enseignants. Dans une interview accordée à notre rédaction, il déclare: » On ne peut pas sacrifier l’avenir des enfants ». Regardez!

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport