Le souchet, ce petit secret contre les troubles d’érection et d’infertilité chez l’homme

C’est le désir secret ou avoué de chaque homme d’avoir de l’endurance sexuelle et de participer pleinement à la procréation. La peur de ne pas être à la hauteur finit par engendrer une obsession et c’est de bonne guerre. Voici donc un petit secret : le souchet.

Une vie sexuelle épanouie et une descendance assurée constituent l’une des garanties sinon la principale d’une vie de couple équilibrée et heureuse. Malheureusement, beaucoup de couples, aujourd’hui, connaissent des crises compte tenu de l’incapacité de l’homme à satisfaire correctement sa femme au lit. A la difficulté d’avoir une bonne érection, s’ajoute parfois la dégradation de la qualité des spermatozoïdes (voire leur inexistence) et l’infertilité.

Le stress, la dépression, la fatigue, la prise d’antidépresseurs et d’antihypertenseurs, un mode de vie malsain (consommation d’alcool, de drogue, de pesticides, polluants, manque de sport, etc.…) sont autant de facteurs qui ont des influences néfastes sur la capacité érectile de certains hommes et leur fécondité. Face à cette situation, nombreux sont ceux qui recourent à la médecine moderne afin de trouver des solutions. Certains s’en remettent à la médecine traditionnelle et d’autres à celle chinoise qui leurs propose  des aphrodisiaques bon marché qui loin de résoudre le problème l’aggravent au bout de quelques temps de satisfaction. De l’artifice !!!

Des remèdes naturels, il en existe, pourtant, pour venir à bout de ces désagréments. Ils ne nécessitent que patience et un brin de chance pour ceux dont le mal est plus prononcé.

L’une des solutions qui fait ses preuves est le souchet : une véritable mine d’or, un alicament extraordinaire.

« Si jamais, il m’arrivait d’avoir des difficultés à avoir une érection satisfaisante, je ne sais si j’aurai la force de le supporter. Autant mourir que de ne pas bander »

Qu’est-ce que le souchet ?

Encore connu sous le nom d’amande de terre, noix tigrée ou pois sucré, le souchet de son nom scientifique cyperus esculentus, est un tubercule de la famille des poacées originaire du bassin méditerranéen. Il est issu d’une plante herbacée rhizomateuse vivace et est cultivé en Afrique, au Moyen-Orient, et en Espagne. Il était prisé des égyptiens de l’antiquité qui l’utilisaient pour ses vertus nutritionnelles, curatives et cosmétiques exceptionnelles.

La plante atteint une hauteur de 25 à 50 cm avec des feuilles linéaires d’un vert glauque. Le fruit présente une forme cylindrique avec des stries sur toute sa surface et est de teinte brune. Il est naturellement sucré avec une saveur de noisette et consommé cru, grillé ou encore sous forme de farine, d’huile ou de lait.

Les bienfaits du souchet

Le souchet se distingue par sa forte teneur en fibres insolubles qui facilitent la digestion, préviennent la constipation et aident à perdre ou maintenir le poids en agissant comme coupe-faim. Il soulage toutes les gênes gastro-intestinales notamment les gaz et ballonnements grâce à son taux d’amylase et de lipase. Ce tubercule est tout simplement un bon régulateur de la fonction intestinale.

Il est recommandé dans l’entretien de la santé cardio-vasculaire compte tenu de sa richesse en Omega 9 ou acide oléique et aide à l’élimination du mauvais cholestérol (LDL).

Il est également recommandé en cas de fatigue, stress et aux sportif en raison de son apport important en zinc.

Il constitue un complément alimentaire excellent pour les diabétiques en raison de sa teneur en potassium et en sucres saturés digestifs qui contrôle et réduit le taux de glucose dans le sang.

Il contient des enzymes, des oligo-éléments (potassium, phosphore, calcium et le magnésium), la biotine (vitamine H ou B8), la rutine (un flavonoïde qui stabilise les vaisseaux sanguins et protège organes et cellules contre les radicaux libres).

Chez les femmes, la consommation de souchet permet de stimuler l’apparition des règles, la régularisation du cycle menstruel et lutte contre la frigidité et la stérilité.

En dehors de ses vertus digestives, diurétiques, toniques, stimulantes et emménagogues le souchet est d’une grande efficacité dans le traitement des troubles érectiles, la baisse de libido, et du sperme de mauvaise qualité (oligospermie, asthénospermie et même l’azoospermie) grâce à sa concentration en vitamine E, B8 et en oligo-éléments.

Le souchet pour booster la libido, améliorer la qualité du sperme et résoudre les problèmes érectiles.

La consommation du lait du souchet associé au gingembre peut ramener la joie dans les couples.

« S’il se trouve que j’ai des difficultés pour procréer, avec ma femme nous pouvons suivre un traitement pour améliorer la qualité de mes spermatozoïdes, recourir à l’insémination ou encore adopter un enfant si le problème persiste. Mais si jamais, il m’arrivait d’avoir des difficultés à avoir une érection satisfaisante, je ne sais si j’aurai la force de le supporter. Autant mourir que de ne pas bander», confie un jeune cadre.

De plus en plus, les diagnostics des médecins font état d’anomalies au niveau du spermogramme, des difficultés pour nombres d’hommes à avoir une érection et la maintenir, et l’impossibilité de participer à la procréation.

Le phallus est le symbole même de la masculinité. Un phallus mou malgré toutes les tentatives d’excitation est une source de frustration d’abord pour l’homme et ensuite la femme. Le manque de virilité est certainement mal vécu par l’homme qui se sent amoindri. Et, lorsqu’il associe manque de virilité et infécondité, c’est la pire des souffrances.

Toutefois, l’espoir est toujours permis car là où les traitements médicaux les plus au point n’ont pas abouti, une simple astuce peut apporter la solution.

Pour faire de la virilité et la fertilité des alliés, je partage avec les hommes cette recette naturelle de grands-pères à base de souchet qui apporte la joie dans les foyers.

Il s’agit d’un breuvage tout simple et délicieux obtenu à partir d’un mélange de lait de souchet et de jus de gingembre.

Le lait de souchet délicieux et naturellement sucré est très bénéfique pour la santé en général et celle de la reproduction en particulier. Quant au gingembre, nul besoin de rappeler ses vertus aphrodisiaques.

Voici la recette:

  • laver la quantité suffisante de souchet et la laisser tremper plusieurs heures (4h au maximum) dans un bain d’eau.
  • Lorsque les grains sont bien gorgés, les faire passer au mixeur ou les broyer dans un mortier propre.
  • Filtrer la pâte obtenue afin de recueillir le lait. Au lait recueilli, il faut ajouter du jus de gingembre fait maison. Bien remuer et conserver le mélange au réfrigérateur. La quantité de jus de gingembre à utiliser est correspondante à la moitié de la quantité du lait de souchet obtenu.
  • Prendre un verre par jour jusqu’à satisfaction totale. Le mélange peut se conserver au réfrigérateur. Il est à renouveler au plus tard après huit jours.

Avec cette recette, plus jamais de pannes sexuelles pour le bonheur de la famille. Néanmoins, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain (alimentation équilibrée, faire du sport, arrêter de fumer, arrêter de porter des culottes et vêtements trop serrés et éliminer l’habitude qui consiste à poser l’ordinateur portable sur les genoux ou encore son téléphone portable dans la poche de son pantalon) pour profiter pleinement des vertus de ce remède.

autre source

 

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport