Des salles de classes desserte ce lundi malgré…

Les cours peinent à reprendre dans certaines écoles de la capitale Conakry par manque de professeurs. Ce lundi 28 novembre 2017, malgré la présence des élèves aux lycées 2 octobre et de Donka, situées respectivement dans les communes de Kaloum et  Dixinn, les professeurs n’ont pas répondu présent. Par contre, les élèves de certaines écoles privées ont étudié. C’est un constat d’un de nos reporters sur les lieux.

A la devanture du Lycée 2 octobre, un camion de policiers posté. Dans la cour dudit lycée, malgré la sensibilisation faite par des cadres du département de l’éducation, les élèves réclament leurs  professeurs. Avant le départ de  notre reporter ces élèves menaçaient de rentrer à la maison car disent-ils, ne pouvant pas rester dans leurs classes respectives sans professeurs. « On n’a pas reçu nos professeurs ce lundi, surtout ceux des matières de spécialités c’est pourquoi nous voulons rentrer chez nous. Nous ne pouvons pas rester dans la cour de l’école alors qu’on n’a pas de professeurs », a déploré Fatoumata Soumah, élève en classe de terminale sciences expérimentales (SE) au lycée 2 octobre.

Aboubacar Sylla de la terminale sciences sociales (SS) du même lycée de renchérir :« on a rien fait aujourd’hui (lundi 28 novembre 2017), nous voulons que le Président Alpha Condé appelle le syndicaliste Aboubacar Soumah parler avec lui parce que qu’on a vu que les professeurs écoutent ce dernier », a-t-il souhaité

C’est aux pas de courses que notre reporter a réussi à interviewer le Directeur national de l’Education, Aboubacar Diarouga Diallo très hésitant. Selon lui, en l’absence de leurs professeurs, il invite les élèves a revoir des leçons déjà dispensées pour leurs propres formations. « Je suis venu faire le constat dans les différentes écoles comme tous les autres cadres  du département. Ici au lycée 2 octobre, notre constat est qu’il y’a eu beaucoup d’élèves (mais pas de professeurs: ndlr). D’abord, ils doivent apprendre leurs leçons sans les professeurs. Car, ils ont des leçons qu’ils ont reçu », a-t-il indiqué.

Contrairement à ceux des  lycées du 2 octobre et de Donka, les élèves de l’école privée Sainte Marie ont repris les cours. Le Proviseur de cette école, Etienne Keita après avoir fait l’état des lieux a appelé tous les acteurs à la retenue.

« Tous les professeurs programmés ont répondu présents, mais pour ce qui est des élèves, nous n’avons pas mal d’absents, on doit être à 60% de présence des élèves. En tant que citoyen, il est nécessaire que tous les acteurs tendent vers l’intérêt des élèves. Il faut absolument que les problèmes se règlent par la concertation, car, il n’y a aucun problème qui ne puisse être régler dans le dialogue », a-t-il ajouté.

Le Samedi dernier au cours de la rencontre avec le président de la république, Pr Alpha Condé les syndicalistes, le gouvernement, les parents d’élèves et les patrons de presse, ont appelé à la reprise effective des cours ce lundi sur toute l’étendue du territoire national.

Sékou Oumar Gack  

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport