Arabie saoudite: purge anticorruption en cours

Saudi Crown Prince Mohammed bin Salman attends the Future Investment Initiative conference in Riyadh, Saudi Arabia October 24, 2017. REUTERS/Hamad I Mohammed

La mesure a également touché des chefs de la sécurité qui ont parallèlement été limogés.

Le prince Al-Walid ben Talal, âgé de 62 ans et classé parmi les plus grandes fortunes du monde, fait partie des personnalités arrêtées.

L’homme d’affaires détient 95% de la Kingdom Holding Company, une société internationale d’investissement qui possède notamment l’hôtel de luxe George V à Paris.

Il détient également des parts dans des sociétés comme Twitter ou 21st Century Fox.

Metab ben Abdallah, 64 ans, fils du défunt roi Abdallah, âgé de 64 ans, a lui aussi été limogé du poste de chef de la puissante Garde nationale saoudienne.

Walid ben Ibrahim al-Ibrahim, beau-frère du défunt roi Fahd et propriétaire du Middle East Broadcasting Company (MBC), l’un des réseaux satellites les plus influents dans le monde arabe, a été arrêté.

bbc

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport