Attaque terroriste à Ouaga : Alpha Condé ‘’révolté’’ et ‘’indigné’’

La sauvage attaque à Ouagadougou qui a fait au moins 18 morts dimanche a fait sauter au plafond le président guinéen Alpha Condé en vacances loin de son pays. Interrogé lundi par RFI, le président en exercice de l’Union africaine qui n’a de cesse d’appeler à la solidarité mondiale pour endiguer ce fléau du djihadisme en Afrique, a dit toute sa révolte et son indignation face à ces fous d’Allah.

« Nous devons renforcer le soutien au Groupe des 5 [G5 Sahel, NDLR] », a déclaré le président condé qui a également réclamé « des moyens pour se défendre » pour le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Tchad et la Mauritanie.

« De tels actes portent atteinte aux populations et à l’économie des pays…Ça dépasse tout entendement, parce que c’est la deuxième fois qu’il y a des attaques en ville. C’est vraiment un sentiment de révolte, d’indignation », regrette le chef de l’Etat guinéen.

Par mediaguinee

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport