Un inventeur installe plus d’une centaine de pompes à eau en Guinée

En guinée, un jeune chercheur s’engage dans la fourniture d’eau potable. Basé à Labé à plus de 400 km de Conakry, l’inventeur a fait installer plusieurs centaines de pompes à eau dans son pays.

Qualifié de château d’eau d’Afrique, la Guinée présente une offre d’eau domestique inférieure à la demande à cause de la faiblesse des investissements.

Après un séjour enrichissant, Aguibou prend l’initiative de créer une pompe à piston alternatif qu’il fit protéger en 2004 à l’organisation africaine de la propriété intellectuelle.

Après plusieurs années passées, l’entreprise Fabrication des pompes à Labé a installé plus 2000 pompes dans le pays ainsi que plusieurs autres dans la sous-région (Sénégal, Sierra Leone, Gambie et Niger).

Des pompes à eau prêtent à être installée, à Conakry, le 27 juin 2017. (VOA/Zakaria Camara)

Des pompes à eau prêtent à être installée, à Conakry, le 27 juin 2017. (VOA/Zakaria Camara)

En 2014, Aguibou est invité à Paris où il reçoit le trophée de l’innovation des mains de François Hollande.

FAPEL Guinée a gagné plusieurs autres prix, notamment « coup de cœur » du jury pour la startup de l’année au Maroc en 2017. L’entreprise a aussi lancé l’installation des pompes d’irrigation qui peuvent fournir jusqu’à 3000 litres d’eau par heure.

Zakaria Camara, correspondant de la voix de l’Amérique à Conakry

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport