Arrestation d’Elie Kamano et cie: Le témoin Mohamed Lamine Kaba raconte

Lorsqu’on publiait cet article, le reggaeman Elie Kamano était encore détenu  à la Direction de la police judiciaire(DPJ) avec  trois membres de “le peuple n’en veux plus”, un mouvement crée  par l’artiste lui même.

La manifestation de ce lundi contre un troisième mandat du chef de l’Etat, entre autres points a  failli tourner au vinaigre entre organisateurs et jeunes de la commune de Matoto qui disent avoir ras-le-bol des mouvements dans leur commune.

La police a procédé à plusieurs arrestations de manifestants. Au total 7 éléments ont été interpellés, selon les organisateurs.

Voici le témoignage de Mohamed Lamine kaba, le président du parti Fidel.

Par Moussa Diawara

A lire aussi :   Gabon : saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation
Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport