RDC : Plus de 400 000 enfants souffrent de malnutrition dans l’Ituri (ONU)

Plus de 400 000 enfants de moins de cinq ans souffrent d’une malnutrition « chronique » dans l’Ituri, une province du Nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris mercredi Anadolu de source onusienne.

« Cette malnutrition chronique est liée à l’état de précarité dans lequel vivent la plupart des familles, surtout dans les milieux ruraux », a déclaré la coordonnatrice du groupe de communication des Nations-Unies en RDC, Florence Marshal, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

Faute de ressources financières, «de nombreux parents ne sont pas en mesure de fournir une alimentation équilibrée à leurs enfants. Les mouvements de population nés de l’insécurité, qui empêchent les familles d’avoir accès aux champs ainsi que certaines pratiques alimentaires, sont autant de facteurs qui favorisent la malnutrition », a fait remarquer Marshal.

La communauté humanitaire estime que la malnutrition est devenue un « défi de santé publique majeur » en RDC, a-t-elle noté, soulignant que la malnutrition est responsable de la moitié des décès d’enfants de moins de cinq ans.

Riche en or, la province de l’Ituri dans le Nord-est congolais a été le théâtre de violences inter-communautaires, attisées par des milices pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003).

L’intervention militaire Artémis de soldats de l’Union européenne dont la plupart étaient des français a mis fin à ce conflit.

A ce jour, la région est en proie à une insécurité due à l’activisme de quelques groupes armés locaux.

Quelque 1,9 million d’enfants souffrent d’une malnutrition « aiguë» en RDC, selon les Nations unies.

Anadolu/Reporterguinee

 

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport