Obscurité à Conakry : les femmes se font entendre !

Les femmes du quartier Kaporo rails, commune de Ratoma ont manifesté leur colère, ce jeudi 8 juin 2017 contre les autorités de l’Electricité de Guinée (EDG). Elles ont barricadé l’axe Kipé-Bambéto empêchant les véhicules de circuler. Les femmes scandaient des slogans hostiles à l’EDG, qu’elles accusent de faire des sur-branchements sur le transformateur de leur zone au point qu’il ne tient plus la charge. Elles ont dénoncé également les factures ‘’fantaisistes et exorbitantes’’ de ladite entreprise envers les pauvres citoyens. « On nous envoie des factures allant de 200.000 GNF à 300.000 GNF alors qu’on n’a pas le courant. Si on ne paie pas, ils ajoutent des pénalités de retard. On est fatigué. On a ni eau, ni électricité en plein ramadan, ce n’est pas acceptable », déplore une d’entre elles.

Cette perturbation a amené les agents de la sécurité a intervenir pour ramener l’ordre et faire quitter les manifestantes sur cette voie sans incident.

Il faut rappeler que les manifestations contre le manque de courant dans la capitale Conakry et à l’intérieur du pays sont récurrentes.

Récemment, les habitants de Sonfonia et ceux de la commune de Matam ont eux aussi manifesté leur colère contre ce manque d’électricité dans les ménages.

Sékou Oumar Gack

Share Button
PRECEDENT «
SUIVANT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*