• Accueil
  • >
  • SEXUALITE
  • >
  • « Mon mari ne me suffit plus, je suis accro aux vibromasseurs »

« Mon mari ne me suffit plus, je suis accro aux vibromasseurs »

  • Par Moussa Diawara
  • 2 mars 2018
  • 0

Je vous écris parce que je suis désespérée. Je n’aimerais pas que mon identité soit dévoilée parce que je ne veux pas que mon secret se sache. Mais j’espère qu’en publiant mon histoire, la solution à mon problème va jaillir. Je suis mariée depuis 5 ans mais mon époux a opté pour l’immigration pour subvenir aux besoins de sa famille. Seulement, il n’arrive plus à me satisfaire…

Mon mari travaille en Italie comme mécanicien dans une entreprise de BTP. Il vient tous les ans, pour un mois. Lorsqu’on s’est mariés, j’étais encore vierge et lui aussi n’avait pas d’expérience sexuelle. Seulement, quand il part, je me sens si seule…

J’en ai alors parlé à une de mes amies, qui a, elle aussi, un mari émigré et elle m’a conseillée d’acheter un vibromasseur. Sur le coup, je n’ai pas voulu tester ça car pour moi, c’était impensable. Un jour, elle est venue à la maison et m’en a offert un. Je me suis alors dite que je vais le tester, juste une fois…

« Je fais semblant avec mon mari »

Depuis que j’ai commencé à utiliser le vibromasseur, je n’arrive plus à m’en passer. Avec ce gadget, j’arrive à avoir un orgasme plusieurs fois, alors qu’avec mon mari, c’est rare. En plus, la nature n’a pas été très généreuse avec lui. Il a un petit appareil mais avant, je ne me plaignais pas vu que je n’ai jamais rien essayé ailleurs… A part le vibromasseur.

Lorsqu’il revient au pays, je cuisine pour lui, je mets de l’encens et je porte des perles à la taille comme le font toutes les femmes du pays. Seulement, lorsque les choses sérieuses arrivent, je ne ressens plus rien. C’est comme si rien ne se passait. Malgré tout, pour ne pas le frustrer, je jouis comme si je prenais mon pied.

A chaque fois qu’on finit l’acte, je le dorlote. Une fois qu’il est dans les bras de Morphée, je prends mon vibromasseur et je me rends dans les toilettes. Je m’assois sur la chaise anglaise et je me fais plaisir. Un jour, il s’est rendu compte que je n’étais pas dans le lit et quand il s’est levé, il est venu taper à la porte des toilettes.

Il m’a demandé si tout allait bien, je lui ai dit oui. Là, je ne sais plus quoi faire, parce que ça ne peut pas continuer. Tôt ou tard il le saura et ne me le pardonnera pas, après tout c’est un homme.

Que devrais-je faire ?

Share Button
PRECEDENT «
SUIVANT »

Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*