This domain has recently been listed in the marketplace. Please click here to inquire.

spamcheckr.com

Incendie d’une tour à Londres: la colère monte

Douze personnes ont trouvé la mort dans le gigantesque incendie qui a ravagé une tour d’habitation de 24 étages dans l’ouest de Londres, dans la nuit de mardi à mercredi, selon un nouveau bilan toujours provisoire. Plus de deux cents pompiers et une quarantaine de camions d’intervention ont été mobilisés pendant plusieurs heures pour combattre le sinistre, qui a détruit la Grenfell Tower, un immeuble du quartier de Kensington dans lequel vivaient autour de 600 personnes. La cause de l’incendie— n’a pas été déterminée. Mais la colère ne cesse de gronder

« Je suis sous le choc,  mais pas surpris ». C’est ce que déclare David Collins, ancien président de l’association des résidents de la tour de logements sociaux ravagée par l’incendie. Pour lui, pas la peine de s’interroger : ce sont à la fois la gestion de l’immeuble et les autorités locales qui sont mises en cause.

Et l’ancien responsable de l’association des résidents de l’immeuble jusqu’en octobre dernier a des arguments. Le bâtiment de 120 appartements sur 24 étages date de 1974, et à plusieurs reprises les locataires ont tenté d’attirer l’attention des autorités locales. Il explique que « les inquiétudes portaient sur l’emplacement des unités de chauffage, sur les accès et la façon dont vous pouviez entrer et sortir. Il y avait aussi des questions sur les éclairages et j’ai entendu que certaines alarmes incendie n’ont pas fonctionné, ce qui ne m’étonne pas ».

Eddie Daffarn, un résident 55 ans, raconte lui, sur un blog, qu’une surcharge du réseau électrique avait déjà « failli nous brûler tous à mort » en 2013. Il évoquait à l’époque « un meurtre de masse » en gestation. Quant à l’entreprise mandatée par la municipalité de quartier pour la rénovation, la société Rydon, elle a affirmé avoir réalisé des travaux de près de 10 millions d’euros qui ont « passé tous les contrôles obligatoires en matière de normes incendie ».

RFI/REPORTERGUINEE

Share Button
PRECEDENT «
SUIVANT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*