• Accueil
  • >
  • EDUCATION
  • >
  • Guinée: L’ISESCO assiste les femmes pour leur autonomisation!

Guinée: L’ISESCO assiste les femmes pour leur autonomisation!

C’est dans le cadre de renforcer les capacités de la population féminine, en vue de lutter contre la pauvreté que s’est ouverte, ce lundi 8 janvier 2018 à Conakry d’un séminaire de formation à l’intention des femmes dans les domaines de la couture et de la broderie. L’initiative est de l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) en collaboration avec la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et celui de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance.


La cérémonie de lancement officielle a eu lieu dans la salle de Conférence de l’UNESCO sise dans la commune de Kaloum. Pendant 14 jours, les femmes venues des 4 régions naturelles du pays au nombre de vingt (20) vont apprendre les techniques de la couture et de la broderie. Le correspondant national de l’organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) en Guinée, Mamadou Aliou Sow est non seulement revenu sur le but mais aussi les raisons du choix de la gent féminine : « Cet atelier national a pour objectif principal, le renforcement des capacités des femmes venues de Labé, Kankan, N’Zérékoré et de Conakry évoluant dans le domaine de la couture et de la broderie. Cette assistance de l’ISESCO contribue à une meilleure instruction des populations économiquement vulnérables qui sont les femmes », a-t-il précisé.

La Cheffe de cabinet du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Kanny Diakité a au nom du Ministre exprimé ses sentiments de satisfaction et promis d’accompagner les bénéficiaires : « Cette initiative va en droite ligne avec le plan d’action de notre département. C’est un grand réconfort de savoir que les créneaux se multiplient dans le cadre de l’appui aux jeunes femmes en vue de leur autonomisation. Notre accompagnement, c’est d’abord rassuré les filles et ensuite apporter des conseils surtout en psychosocial afin qu’elles puissent tirer le meilleur bénéfice de leurs activités », a-t-elle promit. 

De son côté, le Secrétaire Général du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Kasmir Diawora qui a ouvert les travaux dudit séminaire a dit que : « cette formation vient s’ajouter aux efforts du gouvernement à l’endroit des femmes. Car, déjà le Président de la République de Guinée, le Pr Alpha Condé a dédié son mandat aux femmes et aux jeunes. Raison pour laquelle, un vaste programme d’autonomisation des femmes a été élaboré et est en cours d’exécution. Donc, c’est un honneur pour notre pays d’abriter cet atelier de renforcement des capacités des femmes. Cette action permettra aux femmes bénéficiaires d’engager une véritable offensive dans les différents secteurs de développement de la vie nationale ». 

Auparavant, le délégué de l’ISESCO, Dr Saidou Cissé avait dit que : « l’ISESCO et la BADEA mettent en œuvre depuis 2013 un vaste de programme d’appui au développement socioéconomique des femmes en Afrique. Le premier axe de cette formation a concerné le renforcement des capacités des femmes dans le domaine de la gestion des petits projets générateurs de revenus ; le second axe consiste à apporter une assistance technique et matérielle aux bénéficiaires dans les domaines de la couture et de la broderie. Cette assistance déjà octroyée à des états membres, à l’instar du Burkina Faso, Togo, Cameroun, Niger… ». A-t-il cité.
Au terme de cette formation, les bénéficiaires seront en mesure d’ouvrir des centres de formations en couture et en broderie. Car, en plus des connaissances techniques chacune d’elle rentrera avec une machine et ses accessoires.

Sékou Oumar Gack

Share Button
PRECEDENT «
SUIVANT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*