• Homepage
  • >
  • LA UNE
  • >
  • La Guinée bénéficiaire de l’instauration de l’autorisation électronique de voyage du Royal Air Maroc

La Guinée bénéficiaire de l’instauration de l’autorisation électronique de voyage du Royal Air Maroc

  • by admin
  • 11 Months ago
  • 0

Les autorités marocaines ont instauré à partir du 1er novembre 2018, une autorisation électronique de Voyage (AVEM) pour les ressortissants du Mali, de la Guinée Conakry et du Congo Brazzaville désireux de se rendre au Maroc, selon un communiqué du responsable régional de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) pour le Gabon et un directeur d’agence de RAM dans le pays.

Ainsi, à partir de la date mentionnée, les personnes issues de ces pays qui veulent se rendre au Maroc doivent demander leur AVEM au minimum 96 heures avant leur date de départ vers le Maroc, via le portail http://www.acces-maroc.ma.

Le Maroc instaure une autorisation de voyage pour trois pays africains

Les ressortissants de ces pays doivent présenter, obligatoirement, leur AVEM au moment de leur départ et de leur arrivée au Maroc.

La nouvelle est tombée aujourd’hui comme un couperet au niveau des ressortissants des pays concernés et qui sont désireux de se rendre au Maroc.

Certains internautes issus de ces pays n’ont pas manqué de manifester leur étonnement d’une pareille mesure, surtout les Maliens, leur pays étant lié au Maroc par des accords historiques. D’autres dénoncent un visa déguisé.

A part cette correspondance de la RAM, cette mesure n’est pas annoncée sur le site du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Guinée.

source:afrikmag

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS SUIVRE

PLUBLIREPORTAGE

SEXUALITE

CONFIDENCE