Douze ans, enceinte d’un diplomate de 76ans !

  • Par Moussa Diawara
  • 29 août 2017
  • 0

Mendouga-Mokala, village de la tribu Manguissa, situé sur le tronçon Sa’a-Ntui. Sur la ruelle boueuse qui mène au village Ndovolo, les habitants, ivres ou pas, racontent sous cape la mésaventure de la petite « Sabine »

« Gérôme O.N. vient de faire fort !A 76 ans, après deux divorces consommés, il vient d’attraper l’enfant adoptive de sa nièce(53ans).La petite, à peine douze ans, maigre comme un bâton de manioc, sans une poussée de sein, est enceinte du vieux voisin de 76ans ! La grossesse de la petite est à trois mois !Au cours d’un conseil de famille, Gérôme a reconnu les faits et s’est engagé à prendre en charge la petite et la grossesse avant, pendant et après l’accouchement ».

D’après les mêmes sources rencontrées par l’envoyé spécial d’Echosducameroun.com et qui ont requis l’anonymat: «la petite fille a déclaré que grand-père lui l’appelait souvent pour aller l’aider à laver ses habits, dresser le lit, préparer, masser et dormir. Après, il me donnait 1000 fcfa pour aller manger à l’école… la tradition chez le bantou voulant que le linge sale se lave en famille, Gérôme et sa nièce ont fait des arrangements.

On n’est pas sûr que les parents de la jeune fille soient au courant de cette affaire. Ce qu’on sait, c’est que le vieux Gérôme serait en ce moment à Yaoundé avec la petite qui, probablement est déjà sa femme !Certainement les parents de cette petite fille de douze ans sauront l’incident trop tard ! ».

Dans les villages voisins, on est très choqué par la situation de la jeune future maman. D’après les cousins du vieux Gérôme, le premier fils de ce dernier est aujourd’hui âgé de plus de cinquante ans. Le chef de village de Mendouga-Mokala, au courant de l’affaire s’est plié à la décision du conseil de « famille ».

Le diplomate à la retraite n’est pas n’importe qui dans ce village ! Gérôme jusqu’ici est considéré par les siens comme un patriarche à qui on voue respect, de par sa carrière professionnelle et ses avoirs tant à Yaoundé qu’au village. De sources proches de la famille racontent que sa première femme et les enfants sont restés en occident. Ce qui a poussé le vieux à peine sa retraite, à prendre une autre femme en seconde noces. Une histoire qui a tourné court avec le comportement insupportable de la fille d’une quarantaine d’années. Les mauvaises langues rajoutent que : « c’est sa vieille nièce de 53 ans qui aurait livré la fillette au vieux ».

A notre arrivée à Mendouga-Mokala, le vieux Gérôme, la fillette et la nièce passeuse étaient absents du village ! Le sous-préfet de l’arrondissement de Sa’a, présenté par la population comme un « absentéiste permanent » de sa localité de compétence n’est pas au courant de l’affaire. Ni même les services sociaux d’arrondissement, la brigade ou le commissariat du coin. Révoltant !

Share Button
PRECEDENT «
SUIVANT »

Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*