• Accueil
  • >
  • LA UNE
  • >
  • Au moins 95 personnes tuées dans un village dogon au Mali

Au moins 95 personnes tuées dans un village dogon au Mali

  • Par admin
  • 10 juin 2019
  • 0

Ce bilan a été communiqué à la BBC par le maire d’une commune locale, Ali Dolo.

Les assaillants ont également incendié des habitations, selon des témoins.

L’attaque a eu lieu à Sobane-Kou, près de la ville de Sanga.

Un élu local signale des corps calcinés et affirme que des recherches sont en cours pour trouver éventuellement d’autres corps.

Depuis plusieurs années, les affrontements entre Peuls et Dogons sont monnaie courante dans le centre du Mali, où ces deux ethnies créent des “groupes d’autodéfense”.

Le 23 mars dernier, quelque 160 villageois peuls ont été tués par des membres présumés de groupes de chasseurs dogons, à Ogossagou, un village situé près de la frontière burkinabè.

En plus des violences ethniques, la région connaît depuis 2012 des attaques menées par des groupes djihadistes.

Les Peuls, un groupe ethnique majoritairement musulman, sont accusés de soutenir les groupes djihadistes.

Ils accusent le groupe d’autodéfense dogon “Dan Na Ambassagou” d’attaquer leurs villages. Le gouvernement malien a prononcé la dissolution de “Dan Na Ambassagou” après l’attaque du village d’Ogossagou en mars dernier.

Share Button
PRECEDENT «
SUIVANT »

Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*