• Homepage
  • >
  • LA UNE
  • >
  • Chronique du jour : Les mauvaises habitudes ont la peau dure en Guinée

Chronique du jour : Les mauvaises habitudes ont la peau dure en Guinée

  • by Moussa Diawara
  • 8 Months ago
  • 0

En Guinée, ce n’est un secret pour personne. Les mauvaises pratiques ont la peau dure comme le fer. Les faits le prouvent à suffisance. Le gouvernement à travers le ministère du commerce a à la suite d’une négociation avec des boulangers et des industriels décidé du retour au prix normal de la miche du pain à 3000 francs. Mais de l’annonce de cette mesure à nos jours, le prix de la baguette de pain reste maintenu à 3500francs dans certains quartiers de la capitale. Les marchands véreux se frottent ainsi les mains dans l’économie du bout des doigts des pauvres citoyens qui ne peuvent plus se passer du pain. Néanmoins, il faut souligner la grande négligence des autorités qui profite plutôt aux individus mal intentionnés. Sinon, on ne peut pas prendre une décision aussi importante et ne pas veiller à son application. Pour cela la puissance publique doit sevir contre les refractaires et tous les moyens sont bons même l’usage de la ballonnette.

Moussa Diawara

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NOUS SUIVRE

PLUBLIREPORTAGE

SEXUALITE

CONFIDENCE