Le pari difficile des femmes de l’agroalimentaire de Foulaya en Guinée (vidéo)

Un groupement de femmes exerce les activités de promotion des fruits et légumes, des matières transformées et conditionnées avant leur mise sur le marché. Mais depuis quelques années l’entreprise qui faisait quarante millions de recettes par mois, encaisse à peine cent millions sur la vente des feuilles de patate séchées.

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport