Cellou Dalein a-t-il été empêché en forêt ? « Je m’inscris en faux », réagi le Général Boureima

En tournée dans les régions de la Haute Guinée et de la Guinée forestière, le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo aurait essuyé à un « refus » catégorique des autorités administratives de certaines préfectures de la forêt de tenir de meetings dans leur localité.  

Cette information a été démentie aussitôt par le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général Bouréima Condé dont le département a été cité. « J’ai appris avec un certain étonnement des informations par les médias faisant état d’un empêchement de la tenue d’un meeting du chef de file de l’opposition au siège de son parti. Je m’inscris en faux par rapport à cette déclaration des médias ».

Mais il se trouve que c’est le président Alpha Condé qui est aussi accusé d’être derrière cette décision. « Je suis vraiment désolé. Jamais plus jamais le Président de la République ne s’est adressé à un Préfet ou à un Gouverneur, raison pour laquelle il n’a ni de près ni loin instruit à un administrateur d’interdire un meeting », a indiqué le Général Bouréima Condé chez nos confrères de la radio nationale. Ce dernier veut d’ailleurs connaitre le nom de cette autorité qui aurait interdit un meeting d’un leader politique : « j’aimerai bien connaitre nommément cet administrateur territorial et les mesures qui s’imposent ne tarderont pas à être prises par le Ministre de l’Administration du territoire », a-t-il promit.

Le ministre rappel, malgré que la campagne électorale n’a pas été lancée les leaders des partis politiques tiennent leurs assemblées générales et rencontrent leurs militants et responsables à Conakry, donc, cela pourrait se passé aussi à l’intérieur du pays. Donc aucun administrateur territorial ne doit s’opposé à la tenue ou à la rencontre d’un leader avec ses militants et ou ses responsables au siège de son parti, comme cela se fait à Conakry sous les yeux de tout le monde.

Selon le ministre de l’administration, actuellement des efforts sont en train d’être fournis par le gouvernement pour la vulgarisation du code de déontologie des administrateurs territoriaux dont les ateliers se tiennent actuellement dans toutes les régions de la guinée pour dire quoi à chacun d’eux doit s’en tenir par rapport à la neutralité de leur mission. Et quand ces ateliers se tiennent, les représentants de l’opposition, ceux de la mouvance, les acteurs de la société civile et les élus sont là, pour que chacun soit témoin de ce que l’administration donne comme conduite à tenir aux administrateurs territoriaux, a fait remarquer le Général Boureima.

Empêché ou pas, le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein et sa suite poursuivent leur tournée dans les régions citées ci-haut.

Affaire à suivre…

Sékou Oumar Gack

 

Moussa Diawara
Journaliste reporter d'images, administrateur Gl à reporterguinee.net Aime le voyage, la lecture, la découverte et le sport